Actualités / Cultures - mardi 14 avril 2015

Un premier battle international à Vaulx-en-Velin

FAIRE DE VAULX-EN-VELIN, une capitale du hip hop reconnue en France et dans le monde, tel est l’objectif d’Ali Ramdani, alias Lilou. Le célèbre danseur, qui a grandi à l’Ecoin, organisera avec la ville, un battle européen samedi 2 mai, au centre culturel Charlie-Chaplin. Au menu, du lourd, avec des équipes de renommée internationale comme les Pockemon avec lesquels le danseur vaudais parcourt le globe, The Ruggeds des Pays-Bas, la team Shmetta de Belgique, les Gorilla Legion d’Allemagne ou les Melting Force venus de Saint-Etienne.

La compétition réunira aussi des équipes amateurs venues de toute la France. Les danseurs des différentes formations s’affronteront deux contre deux. “Huit équipes sont invitées et huit autres seront sélectionnées au cours de la journée, lors de qualificatifs. La liste est d’ores et déjà complète, explique Lilou, directeur artistique de la manifestation. C’est un premier événement hip hop d’envergure qui aura lieu ici. J’espère qu’il fera connaître Vaulx-en-Velin”.
Pour la municipalité, l’objectif est clair : élargir le champ des expressions artistiques, y compris aux cultures urbaines. “C’est un premier pas vers la création d’un festival entièrement dédié aux cultures urbaines au mois de novembre, poursuit Nadia Lakehal, adjointe à la Culture. Les valeurs du hip hop vont de pair avec notre projet de ville et on souhaite à juste titre reconnaître ce mouvement comme un art à part entière. Associer un danseur de renom comme Lilou va de soi, puisqu’il est vaudais”.

Un sacré parcours

Quinze ans après ses premiers pas de danse, le breaker revient sur ses terres. Fort de moult titres remportés avec les Pockemon ou en solo et de nombreuses apparitions dans des jeux vidéos, clips ou films, Lilou se consacre désormais à la réalisation de reportages et promeut le hip hop comme vecteur de lien social partout dans le monde. Une chose manquait pourtant à ce riche parcours : se produire dans sa ville.
“Ce battle est déjà attendu par de nombreuses équipes de danseurs dans toute la France, reprend le breaker. Mon but est de pérenniser cette manifestation et de faire en sorte qu’elle gagne en notoriété d’années en années”. 500 places sont donc disponibles pour cette première édition et pas mal sont déjà parties. Des groupes de rap et des dj’s assureront la partie musicale du spectacle. Les qualifications se dérouleront, quant à elles, toute la journée, à huis clos, devant un jury. La grande compétition ouverte aux spectateurs démarrera à partir de 20h.

Rochdi Chaabnia

Pratique : Battle international de Vaulx, samedi 2 mai à 20h au centre culturel Charlie-Chaplin, place de la Nation. ouverture des portes à 19h30. Entrée 5 euros.

Photo © Marion Parent

4882 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Un premier battle international à Vaulx-en-Velin