Actualités / Société - mardi 02 octobre 2012

Guerre d’Algérie : des manifestations contre l’oubli

IL Y A 51 ANS à Paris, une manifestation pacifiste à l’appel du Front de libération nationale (FLN) était férocement réprimée par la police. Il y eut
près de onze mille arrestations. Combien d’assassinats, combien de corps jetés dans la Seine ? Les chiffres sont incertains mais le crime d’Etat
est avéré même s’il n’est toujours pas officiellement reconnu.
En ce mois d’octobre 2012, dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie et avec le soutien de la Ville, le Collectif
du 17 octobre 1961(1) rendra hommage à ces martyrs, évoquera les années de guerre et célèbrera l’Indépendance. Il y aura des temps d’exposition, de lecture spectacle, de rencontres débats, avant une grande soirée de clôture le 20 octobre.
Le collectif veut aussi mettre en lumière l’engagement politique de sportifs de hauts niveaux. A l’image des footballeurs algériens qui, dans
les années cinquante, jouaient dans des grands clubs français et sont partis apporter leur contribution à la révolution algérienne. Ils s’appellent
Rachid Mekhloufi, Amar Rouai, Saïd Amara… Avec d’autres ils avaient fondé en 1958 l’équipe de foot du FLN, Les onze de l’Indépendance.
Leur histoire est remise au goût du jour par le documentaire de Gilles Rof et Gilles Perez, Les rebelles du foot. Le film, projeté au cinéma Les
Amphis, sera suivi d’un échange. Les trois hommes participeront également à un séminaire organisé à l’université Lumière Lyon 2. Aux côtés de
Mostéfa Boudina, ancien condamné à mort à Lyon, auteur de Rescapé de la guillotine, Bernard Gerland, auteurde Ma guerre en Algérie, Michel Naït
Challal, grand reporter au journal l’Equipe, Roger Winterhalter, militaire français et sympathisant du FLN et d’anciens appelés en Algérie, ils discuteront
des enjeux de la mémoire et échangeront sur des expériences conduites par des acteurs culturels, des habitants… contre l’oubli et pour
la fraternité franco algérienne. F.M
Les principales initiatives :
- Commémoration au monument des Droits de l’homme, place de la Nation, le 17 octobre à 12h.
- C’était un 17 octobre, par la compagnie Parlons-en. Lecture et échange avec des rescapés du 17 octobre 1961. Le 17 octobre à 19h, centre
social Levy, place André Bollier.
- Regards croisés sur la guerre d’Algérie, université Lumière Lyon 2 (5 av. Mendès-France à Bron) le 18 octobre de 9h à 13h. Places limitées,
inscription obligatoire.
- Les Rebelles du foot. Le 18 octobre, cinéma Les Amphis, rue Pierre-Cot, à 19h.
- Des artistes s’engagent, soirée multiculturelle.
Le 20 octobre au cinéma Les Amphis, rue Pierre-Cot, à 19h. Entrée libre.
(1) Le collectif : Amafi, Amicale des Algériens en Europe, Avec, Centre des cultures arabes et méditerranéennes, centre social Georges-Levy,
Espace projets interassociatifs, Fate, Fédévo, Horizons du monde, Association des Somalilandais de France, Révolution-R, Ulumbu, Unis-6T…

4261 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Guerre d’Algérie : des manifestations contre l’oubli