Actualités / Société - mercredi 18 décembre 2013

Polices : au cœur des dispositifs de sécurité

OUI, LA SÉCURITÉ est l’affaire de tous. Et la police, dans tout Etat démocratique, se doit d’être un service rendu à la population. Une police consciente des réalités de la cité, au plus près de ses habitants, dans chaque quartier, est indispensable. Ces vérités font par- fois grincer des dents. Pourtant, nul n’ignore que dans les lieux où la délinquance est ancrée, la lutte contre le trafic de drogue ou l’économie souterraine s’exerce au quotidien. Et que, si la grande criminalité organisée semble peu présente dans la ville, on ne peut oublier qu’au quotidien, les incivilités peuvent pourrir la vie des habitants. A Vaulx-en-Velin, la présence de la zone de sécurité prioritaire (ZSP) depuis un an a-t-elle modifié la donne, et donc amélioré la sécurité des habitants ? Être en ZSP, cela permet, selon les mots du préfet de Région, Jean- François Carenco, lors de son installation en novembre 2012, de coordonner différentes forces de police pour faire de la sécurité intelligente. Et rendre plus visible les forces de police. Les zones définies en ZSP sont les quartiers les plus sensibles à la délinquance : le Mas du Taureau, la Grappinière, le centre-ville et les quartiers Est de la Ville (Vernay, Verchères, Ecoin, Thibaude). Cependant, des équipages patrouillent sur toute la ville, assurent les policiers. “Pour autant, ni le Village, ni le Sud ne sont abandon- nés”, rassure le commandant Bonfils, adjoint à la commissaire Kling.

Avec la mise en place de la ZSP, c’est aussi l’approche partenariale des problématiques de délinquance qui est mise en avant : le commissariat peut demander des renforts en cas d’incident et mener conjointement des opérations préventives lors de contrôles inopinés. Les brigades ont multiplié les interventions avec les bailleurs de logements sociaux, pour les contrôles des halls et parties communes : elles ont ont été multipliées par cinq (70 opérations menées en 2012, contre 356 en 2013)(1). Les transports en commun font aussi l’objet d’une surveillance accrue.

Légère baisse

Cela dit, le fait d’être en ZSP n’a pas modifié le fonctionnement du commissariat. Ni modifié les effectifs : le commissariat de Vaulx-en-Velin dispose toujours d’une centaine de policiers répartis entre la voie publique (policiers en uniforme) et les enquêteurs. Des effectifs soutenus par le groupe anti-drogue de la division Est (Bron, Décines, Meyzieu), les briga- des anti-criminalité (Bac), la compagnie départementale d’intervention et les CRS. Quant à la nature des faits, les courbes semblent légèrement à la baisse, d’une année sur l’autre (-1,5%). La police enregistre les faits constatés, et s’attache au taux d’élucidation : il est de 37% sur l’ensemble de la ville, et de 57% en ZSP : “Soit plus d’un fait sur deux. Un très bon chiffre”, selon le commandant Bonfils.
Nettement moins bons, ceux qui concernent les cambriolages par effraction : + 7,7%, soit 20 faits de plus en 2013 qu’en 2012. Une augmentation de vols par effraction qui est constatée dans toute l’agglomération. L’autre tendance à la hausse à Vaulx concerne les violences intrafamiliales et les litiges de voisinage : 455 en 2012, 535 en 2013. Et les policiers le disent : ils subissent souvent, voire chaque jour, des caillassages. Pour ce qui est des rodéos de voitures ou des deux-roues, c’est tout un chacun qui peut avoir à les subir.

En revanche, les dégradations ont diminué, particulièrement en ZSP, ainsi que les incendies de voitures. Quant aux vols à la roulotte(2), ils restent stables. Les chiffres concernant les trafics de stupéfiants ne nous ont pas été communiqués. Enfin, le taux de délinquance est toujours dans la moyenne supérieure nationale.
“Nous agissons, nous innovons, nous ajustons les moyens, a réaffirmé récemment le préfet de région. N’oublions pas que les ZSP marchent sur deux jambes, la sécurité et l’égalité des chances.”Il reste sans doute à faire aussi du côté de la prévention.

Récemment, le ministère de l'Intérieur s’est félicité des "bons résultats" obtenus par les 64 ZSP mises en place depuis 2012. Seize autres viennent d’être créées, dont une dans le 8e arrondissement de Lyon. Le ministère a précisé que la perspective des élections municipales, où la sécurité pourrait être un enjeu, n'a pas "interféré" dans ce choix concernant “des communes de gauche et de droite confondues".

Françoise Kayser

Crédit photo © Marion Parent

(1)Tous les chiffres communiqués pour 2013 correspondent aux 10 premiers mois de l’année.

(2)le vol dans une voiture en stationnement.

5739 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Polices : au cœur des dispositifs de sécurité