ARCHIVES / A Vaulx Jazz 2014 - vendredi 28 mars 2014 - (8 images)

Joue-la comme John Zorn

Prenez d’un côté, Bill Frisell et son Beautiful Dreamers. Un jazz qui prend son temps et convoque des accents folkloriques. Habitué du festival, le musicien américain a réussi encore une fois à puiser le meilleur du jazz des années 1930 pour le sublimer d’une puissante touche contemporaine. Une touche que le violoniste Eyvind Kang et le batteur Rudy Royston soulignent parfaitement. 

Ajoutez Medeski, Martin et Wood qui rejouent répertoire de John Zorn. Plus pêchu mais tout aussi brillant que leur première partie, le trio n’est pas à l’avant garde : il l’a repousse. Comme leur mentor Zorn, qu’ils se sont éclatés à reprendre, ils jazzent à tout va, non sans refuser quelques incursions dans le rock alternatif, le classique ou le hardcore.

Secouez. Vous obtenez une soirée pointue et délicate.

M.K

Photo © M.P

5885 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > ARCHIVES > A Vaulx Jazz 2014 > Joue-la comme John Zorn