Société / L’Etat redéfinit les quartiers prioritaires - mercredi 07 janvier 2015

Education prioritaire : les quatre collèges en REP+ dès le mois de septembre

ACCORDER des moyens supplémentaires à des besoins directement identifiés par les équipes pédagogiques, tel est le but du dispositif REP+. Il est déjà expérimenté depuis le mois de septembre 2014 au collège Aimé-Césaire. Plus qu’un dispositif qui concerne le collège, il englobe également les écoles de secteur et permet de fonctionner en réseau. Quatre indicateurs permettent la classification dans ce dispositif : le pourcentage d’élèves issus des catégories sociales les plus défavorisées, le taux de boursiers, le pourcentage d’élèves issus de zone urbaine sensible et le pourcentage de retard à l’entrée en 6e. Ce qui va de pair avec la redéfinition des quartiers prioritaires. “C’est la même logique que les quartiers prioritaires, souligne Stéphane Gomez, adjoint au maire également conseiller métropolitain et anciennement conseiller général. Ce réseau va de l’école primaire jusqu’au collège et permet la concentration de moyens. Il clarifie aussi la carte de nos quartiers. On gagne en efficacité et en lisibilité”.

A la rentrée 2015, les collèges Barbusse, Valdo et Duclos intégreront ce dispositif ainsi que toutes les écoles vaudiases. les moyens alloués seront dévoilés pro- chainement par la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

3394 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > L’Etat redéfinit les quartiers prioritaires > Education prioritaire : les quatre collèges en REP+ dès le mois de septembre