Actualités / Société - lundi 12 mai 2014

Un 10 mai pour célébrer l’abolition de l’esclavage

Devant le monument des Droits de l’homme, situé place de la Nation, les citoyens se sont rassemblés à l’appel du Collectif vaudais pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage, samedi 10 mai 2014. La date a été fixée par la loi dite Taubira, du 10 mai 2001, tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l'humanité. Une commémoration a donc eu lieu en présence de la députée-maire Hélène Goeffroy et des élus du conseil municipal.

Dans son discours, la députée-maire a souligné qu’ “esclavagisme et racisme sont liés”. Elle a également rendu hommage à  Schœlcher, père de l’abolitionnisme en France. Elle a proposé qu’une rue ou qu’un équipement porte le nom de Toussaint Louverture, “héritier noir de la pensée des Lumières”.

Lors de la cérémonie, le poète Jöel Toussaint a lu avec beaucoup d’émotion un texte d’Alexandre Dumas et d’Aimé Césaire. Le groupe de capoeira Caboula a également proposé une danse en souvenir des esclaves.

3735 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Un 10 mai pour célébrer l’abolition de l’esclavage