Actualités / Société - jeudi 23 mai 2013

Une antenne RESF s’ouvre à Vaulx-en-Velin

La démarche solidaire auprès des jeunes sans papiers ne date pas d’aujourd’hui sur la commune. “En 2005, des enseignants avaient créé le collectif “Elèves Vaulx papiers”. Au départ, c’était pour aider une famille africaine menacée d’expulsion. A cette époque il y avait de nombreuses expulsions d’enfants”, commente Jean-Pierre Brunel. Les années ont passé mais la situation n’a fait qu’empirer. “Nous suivons quatorze jeunes majeurs dont une a reçu une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Nous avons connaissance également d’une dizaine de familles dont les enfants sont scolarisés, mais les parents n’ont pas de titre de séjour”, complète Annie Dureux.

Le but de ces militants est d’apporter un suivi de chaque famille ou personne en détresse. “Nous avons des familles à la rue. Si des personnes peuvent les accueillir, qu’elles prennent contact avec nous”, insiste-t-elle. Jean-Pierre Brunel en appel à la solidarité de tous, habitants, associations, élus. “C’est insupportable de savoir que des gens dorment dehors. Faut-il planter des tentes sur la place publique ?”, s’interroge-t-il.

J.P
Contact : RESF antenne vaudaise, 1 chemin des Écharmeaux. Tel : 04 78 79 20 58.

5265 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Une antenne RESF s’ouvre à Vaulx-en-Velin