Société / Être une femme, un frein à la réussite ? - mercredi 18 février 2015

Jackie Gallet, Co-présidente des Restos du cœur de Vaulx

AUX RESTOS du cœur, nous avons beaucoup plus de femmes que d’hommes parmi nos bénévoles, notamment chez les retraités. C’est peut-être dû au fait que, depuis petites, nous avons l’habitude de nous occuper plus naturellement des autres. Cela fait parti de l’éducation que nous avons reçue et s’inscrit dans notre parcours de femme et de mère. La parité entre homme et femme dans le bénévolat tend à s’équilibrer chez les plus jeunes. Professionnellement, j’ai fait partie d’une commission pour l’égalité dans le laboratoire pour lequel je travaillais. C’est un vrai combat dans la branche scientifique où les inégalités de carrière sont monnaie courante. Personnellement, j’ai fini à un niveau inférieur à celui d’hommes qui ont eu le même parcours que moi. C’est un constat difficile à entendre, y compris chez les salariés. il reste du travail à faire pour faire bouger les choses.

4440 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Être une femme, un frein à la réussite ? > Jackie Gallet, Co-présidente des Restos du cœur de Vaulx