Actualités / Société - mardi 18 septembre 2012

Le CCAS dans ses nouveaux murs

INSTALLÉ depuis 1977 au premier étage de l’Hôtel de Ville, le Centre communal d’action sociale (CCAS) vient d’achever de grands travaux de rénovation pour mieux accueillir le public. Les locaux n’avaient pas connu une telle restructuration depuis 1990, alors que l’ajout du service RMI (revenu minimum d’insertion) transformé en RSA (revenu de solidarité active) a généré un surcroît d’activité en faveur des populations concernées.

Les usagers et les quelque vingt-cinq salariés du CCAS vont donc découvrir avec plaisir et soulagement les nouveaux espaces, baignés par la lumière naturelle et repeints de couleurs vives. “Ils sont conçus pour recevoir le public en répondant à trois critères : confidentialité, accueil et confort du public”, explique Christophe Piteux, le directeur du CCAS.

“La confidentialité est absolument nécessaire lorsqu’il s’agit d’évoquer pour les usagers des situations sociales difficiles. Quant à l’accueil et le confort, il concerne autant le public que les agents qui ont à pratiquer des entretiens parfois très longs (jusqu’à trois quarts d’heure). Les situations sociales des personnes reçues ne sont pas toujours faciles à résoudre ; cela demande du temps, et une écoute attentive de la part du personnel”. Toutes les tranches d’âge sont concernées par la lutte contre l’exclusion, et notamment les personnes isolées.

Rappelons que le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune. Il est donc l'institution locale la plus visible de l'action sociale, et aussi la plus fréquentée : le service accueille chaque jour près de cent cinquante personnes qui viennent ici effectuer des démarches ou des demandes d'aide sociale légale (aide médicale, RSA, aide aux personnes âgées...).

Le CCAS instruit les dossiers et les traite en lien avec les autorités décisionnelles compétentes telles que le Conseil général, la Préfecture, les bailleurs sociaux, les organismes de Sécurité sociale.
Il intervient également sur un volet social porté par la Ville de Vaulx-en-Velin : les secours d'urgence, et la prévention des impayés. “En écho à l’arrêté anti-expulsion pris chaque année par le maire, il existe des actions techniques qui permettent parfois, mais pas toujours, d’éviter le surendettement locatif”, ajoute Christophe Piteux.

Le CCAS gère aussi les services d’aide à domicile, en lien avec le service municipal des Retraités : vingt-deux autres agents interviennent chaque jour dans tous les quartiers de la ville auprès des personnes âgées et dépendantes.
Preuve de la bonne santé du CCAS, le personnel, essentiellement féminin, est très stable. Et satisfait aujourd’hui d’être bien relogé.

F.K

Pratique : Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00, Hôtel de ville / niveau 1. Tél : 04 72 04 80 04 - Fax : 04 72 04 81 74.  http://mairie.vaulx-en-velin.net/Sante-Social/Action-sociale-CCAS

7417 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Le CCAS dans ses nouveaux murs