Portraits / JOURNAL N°84 - mardi 17 décembre 2013

Carole Bastide décoiffe les maux

SA PASSION, c’est la coiffure. Une vocation qui sommeille en elle depuis tou- jours. Après de nombreux jobs, Carole enfile le tablier en 2010. En congé mater- nité, cette coiffeuse à domicile a décidé, avec un groupe de femmes du Mas du Taureau, de se constituer en association depuis avril 2013 : Femme, bien-être et vie locale. Dans un bureau partagé de l’espace associatif Frachon, elle installe ses bassines et occupe la salle comme dans un vrai salon. Une aubaine pour celles qui ne peuvent plus s’y rendre. Les tarifs sont bas et calculés en fonction du quotient familial. Ils varient entre un et quinze euros. “Nous sommes un peu à l’étroit, confie Carole le sourire aux lèvres. Nous venons tout juste de démarrer. Ici, on reçoit pour une coupe de cheveux ou simplement un moment de détente. Nos bénéficiaires sont orientés par le Secours catholique ou par les Petits frères des pauvres”.
Plus qu’une coupe, elles trouvent une oreille, un sourire et de la dignité. Des échanges se créent et cela permet de rompre avec la monotonie du quotidien. La jeune association cherche des soutiens. “On se débrouille avec les moyens du bord, reprend Carole. Nous avons un petit placard avec des dons que l’on revend lors des différents vide greniers”. Elle espère développer son action et l’inscrire dans la durée. Les besoins sont nombreux et les budgets de plus en plus restreints. L’association reçoit uniquement sur rendez-vous les lundis et mardis.

R.C

Pratique : caroicham@hotmail.fr

5246 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°84 > Carole Bastide décoiffe les maux