Portraits / JOURNAL N°81 - mardi 05 novembre 2013

Sara Helmi : Vaulx, “un endroit super”

ELLE A vingt ans, elle est à Sciences Po. Après un master en Politiques urbaines, puis un autre qu’elle a passé dans une grande école londonienne, là voilà de nouveau à Paris en troisième année. Ses parents habitent Vaulx depuis sa naissance, au Mas du Taureau d’abord, puis au Village. Son père est iranien, sa mère française. Sara, qui a fait toute sa scolarité dans la ville, en garde d’excellents souvenirs : “Des professeurs très investis, à l’école primaire Makarenko comme à Grandclément”. Quant au lycée Doisneau, “c’est un lycée où les élèves peuvent passer beaucoup de temps”. Sara se souvient avec émotion des ateliers théâtre qui lui ont ouvert des horizons jusque-là inconnus. Cependant, “je faisais partie des privilégiés qui partent en vacances l’été contrairement à beaucoup de mes camarades. Même si je ne reviens pas vivre à Vaulx, cette ville a été un endroit super pour grandir”.

F.K

4747 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°81 > Sara Helmi : Vaulx, “un endroit super”