Portraits / JOURNAL N°90 - mardi 18 mars 2014

Kader Hachemaoui , une figure incontournable du Mas du Taureau disparaît

SES AMIS parlent de lui avec la larme à l’œil et le sourire aux lèvres. Kader Hachemaoui, est décédé le 27 février dernier. Connu pour sa bonne humeur et sa générosité, il est né en 1950 à Tlemcen, en Algérie. Il est venu en France à l’âge de quinze ans et n’a jamais quitté Vaulx-en-Velin où il a grandi. Décrit comme un personnage énergique, il avait toujours des idées et projets. Il était le président de l’Amicale des Algériens. Quelques mois avant sa disparition, Kader Hachemaoui avait participé à la mission parlementaire sur les immigrés âgés. “C’était quelqu’un de très généreux qui se battait pour tous et pas seulement ses compatriotes ou les chibanis(1), évoquent Mokhtar, Abbas et Hamid, ses amis ou “ses vieux” comme il les appelait affectueusement. Kader organisait de nombreuses sorties mais aussi des fêtes au Mas, dès le milieu des années 80. Il aimait les gens et avait la main sur le cœur. Sa disparition brutale a été un choc. Pour l’Amicale c’est très dur, personne ne peut le remplacer”. Ses amis se souviennent de sa bonne humeur et des soirées passées dans le local de l’Amicale, autour d’un thé et d’une partie de jeux de cartes. Ses funérailles ont eu lieu au cimetière des Brosses. Kader laisse une veuve, quatre grands enfants, des petits enfants et de nombreuses personnes très attachées à cette figure du Mas du Taureau.

Rochdi Chaabnia

(1) Personnes âgées originaires du Maghreb.

Avec sa casquette et sa moustache, Kader Hachemaoui était un personnage connu du quartier. Le président de l’Amicale des Algériens est mort à l’âge de 64 ans. 

4607 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°90 > Kader Hachemaoui , une figure incontournable du Mas du Taureau disparaît