Portraits / JOURNAL N°65 - mardi 22 janvier 2013

Sébastien, le facteur qui sonne les douze coups de midi

A DEUX doigts de battre le record de participation du jeu de TF1, à 75 victoires, Les douze coups de midi, le facteur n’a pas à rougir. Il a cumulé 68 victoires, ce qui le place parmi les plus longs passages de l’émission. Il a tenu en haleine des millions de téléspectateurs pendant de nombreuses semaines. Et grâce à son passage, ce dernier a gagné la coquette somme de 230 000 euros et fait résonner le nom de Vaulx-en-Velin dans tous les foyers de France et de Navarre.

Retour sur son parcours. Sébastien, facteur au Sud de la commune, a passé un Brevet de technicien supérieur (BTS) en économie de la construction. Puis une Licence d’administration et direction d’entreprise en Espagne. Un temps correspondant de presse, le jeune homme papillonne avant d’entrer à la Poste. Affecté à Vaulx depuis 2005, le facteur aujourd’hui âgé de 34 ans, se passionne pour de nombreuses choses. Entre autres, l’histoire et la géographie mais aussi la chanson française des années 60 à nos jours. “Quand je me pose des questions lors de mes tournées, je les note dans un petit répertoire puis après je vérifie en me connectant sur Internet, lance-t-il. J’aime les jeux, de toutes sortes. J’ai tenté de nombreuses sélections pour des jeux télévisés. Quand j’ai appris qu’on cherchait des candidats pour Les douze coups de midi, je me suis lancé”. Il passe une première phase de sélection avec des assez questions simples. Puis pour la seconde, plutôt corsée, avec un entretien filmé, le facteur monte à Paris. Il y découvre les plateaux et toute la machinerie qu’on ne voit pas sur le petit écran. “C’est assez surprenant, reprend-t-il. Mais les équipes savent mettre à l’aise. Il n’y pas de stress, il y a une très bonne ambiance. L’animateur, Jean-Luc Reichmann est très simple et abordable. Cependant, les rythmes de tournage sont assez soutenus”. Plusieurs émissions sont tournées quotidiennement.

 Ainsi, Sébastien a passé de nombreuses journées dans la capitale. Essentiellement prises sur ses congés ! Il enchaîne les victoires. Mais chute sur une dernière question relative à Michael Jackson. “Je connaissais pour- tant la réponse. Je me suis embrouillé dans mes raisonnements. En tout cas, je ne regrette rien car ça a été une belle expérience. Ca valait le détour !”, conclut-il.

Aujourd’hui, Sébastien a repris le cours de sa tournée. Loin de la capitale et des spots des plateaux télé, il est souvent reconnu et arrêté dans la rue. D’autres projets télévisuels lui tiennent à cœur. Il a été approché pour participer à une émission et souhaiterait tenter une nouvelle expérience dans un autre jeu et ainsi confronter sa grande culture générale. Mais patience, Sébastien n’a pas encore dit son dernier mot !

 Rochdi Chaabnia

Le reconnaissez-vous ? Avec sa culture, sa simplicité... et son bouc, “le facteur de Vaulx-en-Velin” a épaté la France entière lors de son long passage au jeu télévisé Les douze coups de midi, diffusé sur TF1.

6337 vues

Commentaires

  • Vincendeau antoinette, le 20/12/2013
    nous venons juste de revoir Sébastien,le facteur ,ce soir à" questions pour un champion";il a gagné mais il a laissé sa place
  • PIOU Claudie, le 23/12/2013
    Sébastien, quel bonheur de vous retrouver sur questions pour un champion, déçue que vous n'ayez pas continué, je suis sûre que vous seriez arrivé à SUPER CHAMPION. Quel bonheur de vous suivre dans les douze coups de midi.
    Très bonnes fêtes de fin d'année à vous et à votre charmante Christèle, plein de bonnes choses pour vous deux. Claudie.

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°65 > Sébastien, le facteur qui sonne les douze coups de midi